Monastère de Chalais

Moniales Dominicaines

Accueil > Méditation > Méditations du dimanche La Pâque du Christ, Passage de bénédiction

La Pâque du Christ, Passage de bénédiction

Jeudi Saint A

24 mars 2005

« Comment rendrai-je au Seigneur
tout le bien qu’il m’a fait ?
J’élèverai la coupe du salut.
J’invoquerai le nom du Seigneur.
Je tiendrai mes promesses au Seigneur.
Oui, devant tout son peuple. »

Ps 115,12-14

Devant tout son peuple et pour son peuple, tenir son OUI au Père en élevant la coupe du salut jusqu’à l’extrême de sa vie, est le geste ultime de Jésus, fils de l‘homme et Fils de Dieu. C’est le mystère de vie que nous fêtons durant le triduum pascal.

Passage dans lequel le Christ nous entraîne avec folie, amour et liberté.
Les Jours Saints s’inscrivent dans le grand mouvement de la bénédiction divine inaugurée depuis la création. Bénir, c’est dire et prodiguer du bien : « Que bon ! »
Nous connaissons ce refrain qui scande le poème de la création du premier livre de la bible. Il est même dit que « cela est très bon » après la création de l’homme et de la femme. Dieu veut donc du bien à ses créatures. En fin de compte, toute l’histoire de l’alliance n’est qu’une histoire de bénédiction, scellée de manière absolue et totale en Jésus-Christ, l’Envoyé du Père.

Au soir du Jeudi Saint, le geste du lavement des pieds effectué par Jésus auprès de ses disciples est à comprendre comme une bénédiction ultime du Père, en son Fils, par l’Esprit pour tout homme.

La veille de sa mort, en prenant un tablier, en se mettant à genoux pour laver les pieds de ses amis, Jésus manifeste une dernière fois la bonté extrême de son Père : « C’est un exemple que je vous ai donné pour que vous fassiez, vous aussi, comme moi je l’ai fait pour vous » (Jn 13,15). La Pâque du Christ est une bénédiction.

Ainsi, à chaque eucharistie, la communauté réunie au nom et en mémoire du Christ rend grâce à Dieu pour son œuvre de bénédiction accomplie une fois pour toutes, en Christ, sur la croix.

Dans la communion, nous recevons le Corps et le Sang du Christ comme une bénédiction, et nous devenons son Corps de bénédiction, l’Eglise. Et ceci, « jusqu’au jour où le Christ boira le fruit de la vigne, avec nous, nouveau, dans le Royaume de son Père » (Mt 26,29).

Du Jeudi Saint au matin de Pâque, en passant par le Vendredi Saint, suivons pas à pas en silence le Christ dans sa Pâque, Passage de Bénédiction pour la multitude. En ce Passage, nous consentons à laisser mourir en nous ce qui est non-bénédiction pour entrer dans la vie du Ressuscité.

Joyeuses Pâques !

Enregistrer au format PDF



Méditations du dimanche

Puiser l’espérance 19 mars 2017 Lire la méditation Toutes les méditations

Prédications

Frère Rémy Bergeret op Solennité de la dédicace de l’église de Chalais 22 mars 2017 Lire l'homélie Toutes les homélies

Horaires d’une journée

Offices et messe :

Office des lectures : 6h 30
Laudes : 8h
Eucharistie : 11h 30
Heure Médiane : 14h 30
Vêpres : 17h 30
Complies ou Vigiles : 20h45